*PRESS

10 000 enfants programment des robots artistes

La semaine européenne du codage aura lieu, cette année, du 6 au 21 octobre 2018. Dwengo asbl et SheGoesICT en profitent pour organiser pour la 2éme année consécutive, au même moment, WeGoSTEM, une vaste initiative s’adressant aux écoliers belges visant à leur faire prendre goût à la science et à la technologie d’une manière créative : en créant et programmant eux-mêmes un robot capable de dessiner. Des volontaires supplémentaires pour encadrer les enfants sont les bienvenus !
Encadré par 750 bénévoles, 10 000 enfants construiront et programmerons un robot en classe. Grâce à cette initiative, les organisateurs veulent inciter les enfants de cinquième et sixième primaire à s’intéresser aux sciences et à la technologie. Tout comme l’année dernière, l’accent est mis sur les écoles ayant de nombreux enfants défavorisés. Ces derniers ne sont en effet pas toujours en contact avec les ordinateurs ou la technologie numérique à la maison. “Ce n’est qu’en intégrant les groupes défavorisés dans nos objectifs que nous pouvons les atteindre. Cela explique pourquoi les écoles ne peuvent pas s’inscrire elles-mêmes, mais c’est nous qui les contactons. Cette approche a donné d’excellents résultats à l’étranger.” dit Francis wyffels, président de Dwengo asbl et professeur de robotique à l’Université de Gand. “De plus, nous pouvons ainsi atteindre un bon équilibre entre les garçons et les filles.” ajoute Laurence Schuurman, Young ICT Lady of the Year 2018. Laurence pense qu’il est très important que les jeunes filles réalisent qu’elles ont également un rôle important à jouer dans l’informatique. “L’année dernière, nous avons attiré 40% de femmes parmi les volontaires !”

En tant que plus grande initiative STEM du Benelux, WeGoSTEM bénéficie également du soutien du gouvernement et du monde des affaires. Les objectifs cadrent parfaitement avec l’ambition de Pierre-Yves Jeholet, vice-président du gouvernement wallon, de réaliser une transformation essentielle avec Digital Wallonia pour préparer non seulement nos entreprises mais aussi nos jeunes à l’avenir. Ann Caluwaerts, Chief Corporate Affairs chez Telenet, ajoute: “Chaque enfant doit maîtriser les compétences numériques nécessaires afin d’exploiter pleinement les fantastiques opportunités de l’évolution technologique. C’est pourquoi nous soutenons WeGoSTEM: en mettant l’accent sur les groupes défavorisés, nous pouvons permettre à tous les enfants, filles et garçons, de découvrir leur talent pour la science et la technologie.”

Pour rendre l’atelier plus attrayant pour chacun des 10 000 enfants, WeGoSTEM leur fait fabriquer un ArtBot, un robot qui peut réaliser tout seul un beau dessin. Les enfants programmeront, assembleront les mécanismes du robot, connecteront l’électronique et surtout: ils expérimenteront afin de réaliser le plus parfait, et le plus artistique des robots dessinateurs. En bref: WeGoSTEM met au défi les étudiants dans tous les aspects de STEM.

“Même en tant que volontaire, ce fût une journée mémorable!” déclare Sébastien Adam, volontaire, qui a participé l’année dernière, avec Amandine et Steyn, à un atelier WeGoSTEM dans une école primaire à Saint-Josse-ten-Noode. “L’enthousiasme des enfants qui voient leur propre robot bouger pour la première fois est contagieux!” Si vous souhaitez animer un atelier dans une école près de chez vous, vous pouvez vous inscrire sur WeGoSTEM.be/fr/participez

À propos Dwengo asbl

Depuis 2009, Dwengo asbl développe du matériel électronique et didactique que des bénévoles et des enseignants peuvent utiliser pour familiariser les jeunes à l’informatique hardware. L’objectif de Dwengo asbl est de s’adresser à tous les groupes cibles. C’est pourquoi Dwengo asbl organise également des formations pour les enseignants. Des exemples de réalisations de projets sont, en Belgique, “Proga-MEER” et le grand concours de robots organisé par Dwengo asbl et l’Université de Gand. L’association organise aussi des projets en Italie, Grèce, Inde, Malaisie, Argentine, … Avec tous ces projets, des centaines d’enseignants et des dizaines de milliers d’écoliers sont formés chaque année. Pour ces réalisations, Dwengo asbl a été récompensée à plusieurs reprises, notamment par un prix Google RISE.

À propos SheGoesICT

Laurence Schuurman (Capgemini) et Valerie Taerwe (AE) ont gagné, respectivement cette année et l’année dernière, le concours SheGoesICT de Data News. Ce concours récompense les femmes qui se sont distinguées dans le secteur de l’informatique. Laurence Schuurman peut donc se présenter cette année comme la Young ICT Lady of the Year. Outre Laurence et Valérie, les co-finalistes Nele Van Beveren (KBC) et Laura Monten (Colruyt Group) soutiennent l’initiative WeGoSTEM. Ensemble, elles veulent s’engager afin d’atteindre l’objectif de SheGoesICT: réduire l’écart entre les sexes dans les professions nécessitant des compétences digitales.

Contact

Telenet
Dwengo
Headfirst
Colruyt Group
KBC
KULeuven
UGent
BESIX
Intago
BESIX Foundation
Dell
Valk Welding
SAP
E-demonstrations
Capgemini